Inspirations d’humeur responsable

Audrey Demarre, la brodeuse d’histoires et d’humeurs

Entretien fleuve avec Audrey Demarre, celle dont la vie ne tient qu’à un fil. Broder devant l’éternel la nature à l’état pur, tisser des histoires de femmes inspirantes et inspirées, telle est la confession à voix basse d’Audrey.

Racontez nous votre histoire, votre vie, votre œuvre ?

Depuis ma plus tendre enfance, je suis attirée par la broderie et les femmes émancipées. Tout cela a un lien. Après un long passage dans l’édition,  je suis revenue à mes amours, la broderie et mes aïeules. La passion du textile m’anime depuis toujours. La métaphore de « tisser des fils » pour signifier « tisser des liens », « entrecroiser les histoires », et ce avec juste un fil. Quand je brode, je ne sais pas où je vais et les fils m’emmènent souvent ailleurs, dans une autre histoire à laquelle je n’avais pas pensé. On peut tisser avec n’importe quelle matière ; J’ai un ami qui tisse avec de la rhubarbe. Le champ des possibles. Dans mes histoires sans paroles, à broder, j’essaye de rendre hommage aux femmes talentueuses et audacieuses sans pour autant être une militante affranchie. “J’épouse leurs combats mais pas leurs formes“. J’admire les destins de femmes, telles que Georgia O’Keefe, Frida Kahlo, Kiki Smith ou encore Louise Brooks, Lee Miller etc… mes sources d’inspiration. Elles se sont battues et ont tellement perdu de temps à se légitimer sans cesse, que je trouve cela à la fois révoltant et remarquable. J’avais une irrésistible envie de leur rendre hommage. Mes grands-mères et arrière-grand-mères ont joué, elles aussi, un rôle primordial dans mon retour à la broderie ; La couture, la broderie, la confection sont de tradition familiale. Aujourd’hui j’ai opté la liberté et le choix, celui de revenir aux traditions ancestrales. C’est cela mon engagement.

Les arbres, leur sagesse, leur capacité d’adaptation perpétuelle leur majesté des racines au feuillage sont certainement ma première source d’inspiration“

Quel est votre lien avec la nature ?

La nature, le vivant c’est ce à quoi je reviens invariablement notamment pour trouver l’inspiration car tout y est : la subtilité, le sensible, la variété, la surprise, la poésie, la beauté infinie et toujours renouvelée. Les arbres, leur sagesse, leur capacité d’adaptation perpétuelle leur majesté des racines au feuillage sont certainement ma première source d’inspiration. Quant à ma prise de conscience, elle s’est accélérée à l’arrivée de mon fils, c’était il y a quinze ans. Je me suis dit que je ne pouvais pas le laisser vivre sans agir sur cette planète.

Des projets ? à court terme ? et à long terme ?

Première résidence, première exposition collaborative avec une photographe, devenue amie, avec laquelle, nous avons crée une œuvre à quatre mains. Je m’explique. Marion, photographe tissait elle aussi certains détails de ces photos ; Un jour Marion part repérer un ancien hôpital psychiatrique voué à la destruction, fait des photos et là quelle belle découverte, des pans de murs entiers de dessins effectués par les patients, qui racontaient leur histoire. Une vive émotion qu’on aimerait partager avec Marion. Nous avons sélectionné des dessins à imprimer sur du papier photo et à partir de ces histoires, nous inventons la suite, à coup de fils à broder, dans les zones laissées blanches. Cette exposition est prévue d’ici le mois d’avril 2022.

J’ai aussi un projet de collaboration avec une créatrice de sacs inspirés des Hobos ;

Sinon sur le long terme, mon grand rêve serait de rassembler autour d’une association ou collectif des femmes dont la passion commune serait le fil et le textile, créer une communauté de femmes textiles.

AUDREY DEMARRE

Brodeuse d’histoires et de mots
Parcours : Edition de livres illustrés 
Passion : Collecter et partager des inspirations sur les réseaux, autour du savoir-faire, de l’artisanat et des femmes inspirantes.

@audreydemarre

@mariondubierclark

 

 

Mots : Ingrid Bauer
Photographies : Alizée Bauer

Partager :

Audrey Demarre
Audrey Demarre-hum-magazine
Audrey Demarre
Audrey Demarre
Audrey Demarre
Audrey Demarre

à lire aussi

Retour haut de page