Inspirations d’humeur responsable

Clara Duchalet et les chic épluchures

Rencontre avec Clara Duchalet, la véplucheuse la plus glamour d’Europe.

Ceci est une conversation bâtie sous forme de podcast à lire ! Sans modération. La voix est celle de la narratrice, Ingrid Bauer et Clara Duchalet, notre portrait. A bon lecteur salut!

NE PAS SCINDER LE SOCIAL DE L’ASPECT ENTREPRENEURIAL"

LA VOIX DU NARRATEUR  :
Bonjour. Je suis Ingrid Bauer et vous êtes sur le podcast de Hum Magazine;
Aujourd’hui vous rencontrez Clara Duchalet, la véplucheuse la plus glamour d’Europe.
Hum-magazine, lance le premier podcast à lire sans modération, qui rend la planète encore plus désirable à travers une galerie de portraits d’humeur responsable.
Hum pour humer le monde de demain.
Penser vivant et sauver le genre humain.

INTERLUDE MUSICAL  :
Les légumes. Gaetan Nonchalant

LA VOIX  :
Il est 9 heures, nous sommes à Boulogne, près de Paris, Clara Duchalet la jeune entrepreneuse, qui a fait ses classes à Sciences Po, nous attend sur son vélo-cargo électrique Vépluche, le sourire enclin à la vie. A la fin de ces cinq années d’études, la chic Clara se lance dans un projet d’entreprenariat social. Le projet “Vépluche“.

CLARA DUCHALET :
Depuis ma plus tendre enfance, je me sens responsable du monde dans lequel nous vivons. Je voulais changer les choses. Faire bouger les mentalités et surtout ne pas scinder le social de l’aspect entrepreneurial. Mon souhait le plus cher, créer une start-up à impact positif et durable.

LA VOIX :
La jeune entrepreneuse avait d’ores et déjà initié son idée de récolte de bio-déchets, à travers le projet collectif de Science Po de fin d’études. Son nom “Pluches“. Au détour de son parcours, une rencontre, Clara croise le chemin de Manuel Zebeida, entrepreneur et fondateur du fonds Quinta Investments avec lequel elle s’associe pour créer Vépluche.
Clara, pourquoi avoir décidé de prolonger votre projet de fin d’études et de le transformer dans la vraie vie?

CLARA DUCHALET :
La réalité est claire aujourd’hui : les déchets organiques représentent 30% de nos poubelles. Donc arrêtons d’envoyer ces éléments, riches en nutriments, à l’incinération ! Rendons-les à la terre, sous forme de compost. Il me paraissait donc logique de s’appuyer sur les fondements d’une économie circulaire et de rendre à la terre ce qui provient de la terre.

INTERLUDE MUSICAL  :
Avant de continuer notre entretien avec la jeune startuppeuse de Vépluche, Clara Duchalet, marquons une pause musicale avec Gaetan Nonchalant et écoutons “Gagnons son pain“.

LA VOIX :
Actuellement Clara, nous trouvons dans votre entrepôt de stockage de fruits et légumes à Boulogne. En servant la cause du zéro déchet, vous avez démarré par une offre de récolte gratuite de bio-déchets auprès des restaurants, et maintenant, vous avez étoffé votre offre?. Racontez-nous le service que vous proposez aux restaurants? Mais aussi fleuristes? Écoles?

CLARA DUCHALET :
Nous récoltons gratuitement les bio-déchets des restaurants, à l’aide de notre vélo-cargo électrique. En échange ils s’engagent à nous acheter des fruits, légumes et produits d’épicerie, provenant de petits producteurs circuit court. Ces déchets organiques sont transformés en compost, dans notre manufacture, située non loin de Paris. Le compost devient terreau. Le terreau est revendu aux fleuristes. De même, pour les fleuristes, nous avons décliné notre offre en collectant leurs bio-déchets. Ainsi que les cantines d’école.

LA VOIX :
Et la boucle est bouclé ! Un bel exemple d’entreprise vertueuse ! Merci Clara Duchalet pour votre accueil.

Vous venez de lire le podcast Hum, un podcast auto-produit par Ingrid Bauer et Jessica Bros. Cet épisode a été réalisé par ma pomme. La musique est signée Gaetan Nonchalan et Miel de Montagne

MUSIQUE DE FIN  :
Rien au monde. Miel de Montagne

CLARA DUCHALET

28 ans
Entrepreneuse en économie circulaire.
Parcours : Sciences Po.
Humeur du jour : stressée car perfectionniste. Humeur de demain : sereine

www.vepluche.fr

Mots : Ingrid Bauer
Photographies : Alizée Bauer

Partager :

clara duchalet vepluche economie circulaire boulogne
clara duchalet vepluche economie circulaire boulogne
clara duchalet vepluche economie circulaire boulogne
Clara-duchalet-vepluche-hum-magazine
clara duchalet vepluche economie circulaire boulogne
Retour haut de page