Inspirations d’humeur responsable

Les créatures papier de Natsuki Hanyu

Le mot « durabilité » est devenu une terminologie qu’on utilise de manière irréfléchie. De nombreuses personnes considèrent encore l’être humain et la nature séparément et tentent de contrôler le monde naturel. Pourtant, nous sommes l’une des espèces présentes sur la terre en premier lieu, et nos corps finiront par retourner à la terre.

Les Japonais avaient l’habitude de croire que les esprits existent partout, même dans les entités non humaines comme les arbres, les insectes, les objets, les phénomènes naturels, nous confient l’artiste japonaise Natsuki Hanyu.

A travers cette performance,  elle souhaite réanimer ses pensées et les partager en utilisant du KIMI (papier) blanc qui est censé avoir le pouvoir de purification. La performance est une danse rituelle appelée Henbai. Ces créatures spirituelles ou KAMI (nom donné aux divinités), à des ancêtres divinisés, des objets ou à des éléments naturels, qui purifient le sol avec cette danse historique et tentent de planter une graine pour perpétrer la religion animiste.

@natsukihanyu

Partager :

à lire aussi

Sorry, we couldn't find any posts. Please try a different search.

Retour haut de page