Inspirations d’humeur responsable

A vos agendas ! La “Vie Enchevêtrée » par la Fondation LAccolade

Drôle de rencontre avec les créatures de l’artiste plasticienne Elodie Antoine, les arbres tissés de la brésilienne Janaina Mello Landini, le monde imaginaire souterrain à base d’orties selon Luz Moreno Pinart ou encore le souffle de la vie symbolisé par un jardin suspendu d’Elise Peroi. 

Arrêt sur images : dans Jardin Suspendu, l’artiste, lauréate de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, joue sur différents niveaux dans l’architecture de la structure qui amènent différents niveaux de lecture de l’œuvre pour le spectateur. Dans son tissage se reflète aussi bien le travail de l’outil, du mouvement et du geste à poursuivre qu’une forme de finitude et de liberté des fibres qui nous renvoie au concept de « jardin en mouvement » développé par le penseur et jardinier Gilles Clément.

Déambulation au premier étage dans l’univers multisensoriel du Symbiosium des Matribiotes, Charlotte Gautier Van Tour et Luz Moreno Pinart, qui au premier plan est une sorte de cartographie microbienne de l’anatomie humaine, végétale et animale. Durant une performance d’une heure, les convives sont invités à toucher, sentir et ingérer les œuvres culinaires du collectif suivant un processus bien précis et sont ainsi reliés par la même communauté bactérienne, née de la fermentation d’aliments, à la fin de la cérémonie.

Non vous ne rêvez pas… pas d’hallucination! La Fondation LAccolade crée l’événement en plein cœur de Paris en présentant des artistes issues de sa seconde saison de résidences et d’autres invitées. L’exposition “La Vie Enchevêtrée“ réunit un écosystème d’artistes qui célèbre l’enchevêtrement du vivant à travers les matières tissées et entrelacées. Toutes ces artistes célèbrent la relation au vivant comme ce qui se noue dans une trame infinie à l’instar du mycélium évoqué dans le livre The Entangled Life de Merlin Sheldrake, auquel la Fondation emprunte le titre de l’exposition. 

Ode au monde magique entrelacé par une forêt d’artistes enchevêtrées au vivant. 

“La Vie Enchevêtrée » 
Formes et métaphores du vivant
Jusqu’au 30 novembre 
4 rue François Miron. 75004 Paris
Cérémonie-Performance. Symbiosium. Samedi 26 novembre & Dimanche 27 novembre. 2 séances. 14h-15h & 16h-17h

Partager :

et aussi

Retour haut de page

La newsletter décarbonée

Voulez-vous encore plus de rencontres durables, de recettes raisonnées et d’adresses pour se mettre au vert, tout ça en exclusivité deux fois par mois dans votre boite mail ?

Pour seulement 3€ par mois. Pas de quoi fouetter du tofu soyeux !