Inspirations d’humeur responsable

à propos

hum magazine magzine eco responsable 2.0

Deux drôles de dames


L’une, Ingrid est slasheuse : enseignante en kundalini-yoga, organisatrice de retraites holistiques et journaliste-photographe. Elle partage ses adresses singulières tout autour de la terre sur lesvoyagesdingrid. Le monde, Ingrid l’a rencontré en famille, pendant plus de 15 ans, à pied, à cheval, en train, la tête dans les nuages, sur l’eau, à dos de vélo, en raquettes…

L’autre, Jessica est journaliste reporter d’images. Elle écrit, tourne et monte des reportages à la radio (LFM) puis à la télévision (TV5 monde, Arte). Le reste de son travail inclut la réalisation de clips et de publicités.

Les deux font la paire 

Toutes deux, végétariennes depuis plusieurs années, souscrivent  à Greenpeace, Reforestaction, 4 océan, Ibiza Préservation Found, Seasheperd, afin de compenser leur empreinte carbone.

Mais less is not more…Elles ont envie d’augmenter leur petite part de colibri, de manière plus significative.  En 2019, Ingrid pose ses valises à Ibiza, Jessica reste à Paris, où elle élève ses enfants dans des écoles positives.

En 2021, même si le monde se réveille difficilement de sa mise sous cloche, Ingrid et Jessica se lancent dans l’aventure 100% désirable HUM. Un média d’humeurs responsables 2.0, qui donne la parole à des femmes et des hommes engagés.

La troisième mousquetaire ALIZEE BAUER rejoint l’aventure Hum, en tant qu’artiste-photographe. Sa contribution: faire des portraits hauts en couleur de chacune des personnes rencontrées. En 2016 Alizée part au Canada, dans le Golfe de Saint Laurent, observer les baleines, dans la station de recherche du MICS, spécialisée dans l’étude écologique des mammifères marins. Après plusieurs expériences de ce type et au courant de ses études artistiques, Alizée développe sa démarche, qui liera par la suite, toutes ses séries photographiques.

Son dessein est de mettre en relation ce qui se trouve en nos intérieurs, avec ce qui nous entoure, c’est-à-dire la Nature. Ainsi elle trace des histoires au cours de ses balades, entre ses humeurs et celles des environnements qu’elle traverse. Parfois rattrapée par les imperfections humaines, Alizée s’essaie à trouver les lumières même dans les ombres, une ambition qui donne le ton à ses images mais qui s’étale aussi au-delà de sa pratique photographique.

Retour haut de page

La newsletter décarbonée

Voulez-vous encore plus de rencontres durables, de recettes raisonnées et d’adresses pour se mettre au vert, tout ça en exclusivité deux fois par mois dans votre boite mail ?

Pour seulement 3€ par mois. Pas de quoi fouetter du tofu soyeux !